Actualités

Réception définitive des pistes et des points noirs

La réception définitive du lot 1 de la réhabilitation en approche HIMO structuré des pistes rurales et points noirs des communes TalataVolonondry – Mamoriarivo – Ambohibary et Anjepy – Ambatomena dans le District d’Avaradrano, et Mahitsy – Soavinimerina – Croisement Antokomaro dans le District d’Ambohidratrimo a été réalisée le 16 et 17 avril 2019

ADIAFO, très actif dans la célébration de la journée mondiale de la femme 2019.

Le Projet ADIAFO a renforcé son insertion dans la dynamique régionale à travers sa participation active dans la célébration de la journée de la femme du 08 mars 2019. Une célébration qui s’est déroulée dans le Chef lieu du District d’Ankazobe. Le Projet ADIAFO a été représenté à cette occasion par les femmes membres du personnel du Projet accompagnées par des représentantes des femmes reboiseurs issues du Fokontany d’Ambohimarina, Commune d’Ankazobe.

ADIAFO, en appui de l’initiative des acteurs locaux dans le reboisement scolaire

Le Projet ADIAFO continue à entretenir la collaboration avec les forces vives locales. C’est ainsi qu’il a répondu à la sollicitation de la CISCO d’Ankazobe dans l’organisation d’un reboisement scolaire de grande envergure le 01 mars 2019 impliquant plusieurs types d’acteurs tels que : Neuf Etablissements scolaires (EPP, CEG, Lycée, Lycée Technique, cinq Etablissements Privés), l’administration forestière d’Ankazobe, l’association AFAKA et la banque BOA

Projet ADIAFO : le reboisement, une porte d’entrée pour des actions de développement plus élargies.

En cette dernière campagne de reboisement menée dans le cadre de la mise en œuvre du Projet ADIAFO, celui-ci a donné une importance particulière à l’ouverture du partenariat en faveur du public cible. Ainsi, le Projet ADIAFO a tissé une collaboration étroite avec la fondation Viseo pour réaliser une opération de reboisement en faveur des communautés scolaires dans la Commune d’Ankazobe. Cette action constitue une sorte de porte d’entrée dans l’amélioration de l’éducation car les deux parties (ADIAFO et la Fondation Viseo) vont étendre le champ d’action jusqu’à la mise en place des cantines scolaires assorties d’activités para scolaires comme le reboisement et la mise en place des vergers et jardins potagers.

Retour